Compétition industrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compétition industrielle

Message par J.F. l'ancien le Sam 11 Fév - 8:50

Quand on parle de réussite industrielle, on a souvent tendance à compter ce que l'on veut bien compter.
L'industrie allemande sera toujours en retard et on en a déjà parlé, mais souvent on l'excuse en disant que les USA avaient une industrie trop puissante.
Oui mais il faut relativiser nos propos.
L'URSS produira plus, tonne pour tonne que l'Allemagne et on oublie que l'Allemagne aura des avantages industriels énormes dont elle ne saura jamais tirer parti;

L'accès aux matières premières: L'acier suédois ne manquera jamais et il sera livré à travers la Baltique soit à l'abri des bombardiers alliés. De même pour le pétrole roumain qui sera livré sur des distances de transport ridicules; De Ploiesti à Vienne par exemple il n'y a que 1000 km en territoire contrôlé, bien loin des distances immenses entre Bakou et Moscou (presque 2300 km) ou Chelyabinsk et Moscou (1800 km) sans parler des distances entre les USA et la Grande Bretagne ou l'URSS sur des routes maritimes attaquées en permanence par des U boat. Les allemands ont donc un accès privilégié à leurs sources sur des chemins de fer ou routiers parmi les plus denses et modernes de l'Europe de l'époque. Il est vrai que fanatisme aidant, les trains bondés de juifs destinés aux chambres à gaz et aux camps de concentration avaient droit de circulation prioritaire et ce jusqu'au début de 1945.
La base industrielle: L'Allemagne à la fin 1940 contrôle une des plus grandes bases industrielles d'Europe: La sienne propre, première industrie d'Europe mais aussi la France, 4e industrie, la Tchécoslovaquie 6e et plus importante industrie de l'Est avec en plus des standards de munitions et de fabrication proches des allemands et à partir de 1943 l'industrie italienne pour ne parler que des plus grandes, sans compter les industries de tous les autres pays occupés qui sans être seuls des cadors, représentaient une force industrielle considérable. Ou se retrouve cela dans les fabrications allemandes? Nulle part!
Il ne faut pas oublier que l'industrie US n'arrive à plein régime qu'au 2e semestre 1943 et qu'elle a du équiper une armée de pied en cap presque de zéro, sans parler de l'industrie soviétique qui à du être déménagée, reconstruite et repartir aussi de presque zéro. Sur les presque 1000 usines et ateliers qui représentent le complexe militaro-industriel soviétique en 1941/45 près de 400 ont été déménagées souvent à des milliers de kilomètres, par exemple des usines de Moscou transférées à Omsk en Sibérie soit 2700 km.
La main d'oeuvre: De gré avec des travailleurs volontaires ou de force avec les travailleurs réquisitionnés ou les divers esclaves juifs ou slaves, l'Allemagne dispose d'une force de travail immense, peu couteuse et obligée de travailler dans n'importes quelles conditions et heures. C'est le seul pays dans cette situation. Les USA de par leur système de mobilisation et d'affectation se trouvent en pénurie de personnel militaire dès 1944 sans parler des anglais qui sont en pénurie dès la campagne de Sicile et dont la stratégie militaire devra tenir compte en permanence. L'Urss de par ses pertes immenses et dans un cadre ou les réserves de personnel qualifié sont réduites se trouvent dans une situation de choix entre le front et l'industrie dès 1942 et pourtant ils arriveront à faire face avec brio aux challenges de la guerre industrielle. Les sacrifices consentis par les arrières, même aux USA quoique on en dise sont énormes mais le résultat sera à la hauteur des besoins pour la victoire.
Deux chiffres montrent bien cette réalité: Le canon soviétique de base est le 76mm. Un Putilov M1902 est construit avec l'équivalent de 3700 heures /machine travail par pièce. Le 76mm Modèle 1936 F22 est construit avec 2034 heures. l'USV modèle 1939 passe à 1300 heures. Un canon ZIS 3 se construit en 1942 avec 1029 heures, en 1943 avec 909 heures et en 1944 avec 475 heures de travail pour un châssis qui en plus est compatible avec le canon antichars de 57mm. Les Liberty Ships américains qui permettront à l'industrie Us de devenir l'arsenal du monde libre sont une merveille de construction. Le design est britannique mais la construction se fera dans 18 chantiers navals aux USA et les américains en construiront la folle quantité de 2170 bateaux. Quand on sait la complexité de la construction navale cela fait rêver. Il ne faut pas oublier que la main d'oeuvre est souvent féminine et n'a à priori aucune connaissance spéciale en matière de construction navale. La durée de leur construction passe de 230 jours en 1941 à 42 jours en 1943 soit une moyenne de 3 vaisseaux sorties par jour. C'est là que réside le secret de la victoire des alliés, simplement.

J.F. l'ancien

Messages : 783
Date d'inscription : 04/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compétition industrielle

Message par franckT le Sam 11 Fév - 13:40

Merci pour cette mise au point historique.
avatar
franckT

Messages : 636
Date d'inscription : 27/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum