Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Message par stonewall le Sam 5 Mar - 17:00

préambule :

le système d'ALARIC   est situé dans la bordure exterieure de l'oeil de la terreur . son unique interêt pour l'impreium sont ses gisements d'energie qui permettent aux flottes du secteur de se ravitailler loin des bases opertionnelles .<br /><br />depuis 2 mois , une vague ORK vient d'envahir le système ; en l'espace de 6 heures , des milliers de vaisseaux orks ont balayé les defenses planetaires d'alaric prime . seul un petit croiseur space wolf , le [/img]depuis le croiseur imperial a débarqué des troupes au sol avant de partir chercher des renforts . des spaces marines harcelent les orks au sol pour gagner du temps mais pour combien de temps .

du coté orks ; le big boss GRUKK FACE RIPPA deferle avec ses troupes sur la planète . depuis peu ses ressources baissent et il n'a pu encore prendre une installation qui lui permettrait de ravitailler son armée de façon illimité .il engage dons quelques clans à la recherche d'installation faiblement defendues pour arriver à ses fins .

.... GORBAK LE GROS entra dans la salle de guerre du big boss . Ce dernier était en train de jouer avec quelques esclaves humaines fraichement capturées .L'arrivée de son lieutenant le stoppa net .

-TU VEU KOI GORBAK !!!!
- EH BOSS , on a trouvé une usine à karbu isolée dans le desert du sud ! bonn nouvelles !
- le karbu est à nous ?
- euh non boss, pas encore ; il ya une gross tempêt en ce moment et les zoms du loup sont dans le secteur . ils sont chiants boss
_ tu m'énerv GORBAK , dès que la tempêt aura fini , tu prends l'usine à karbu aux zoms un poin c'ê tout !!et t'écraz ses foutu spaces kanich !!
t'as de la chance gorbak , je suis gentil aujourdui , je vais te laisser prendre GRAND PA et les miochs pour ekrazé les zoms

oh merci Boss !! .....
gorbak pris de suite le chemin de la sortie .
GRUK l'interpella :
GORBAK !! , en passant , tu me ramenera des peaux de klebars des spaces machins pour décorer ma salle de guerre ....ahahahahah !!!!

Rapport de Bataille :


La mise en place

Les forces de l'Imperium : Space Wolves et Garde impériale (ou "lé zumins", "les zomms", "les space chiens"...) :









Les Orks de Gorbak (ou "la Waaagh Gorbak", "la bande à Gorbak"...) :






Le déploiement

Les "Zumins" tiennent la raffinerie de karbu au centre de la table, et ont gardé quelques surprises en réserves (1unité de scouts, 1 meute de space marines sur loup Tonnerre et une autre de loups accompagné d'une marine sur loup Tonnerre qui étaient partis en reconnaissance dans la tempête, et 3 sentinelles impériales qui se sont elles perdues dans le blizzard). La waaagh Gorbak, quant à elle se déploie en bord de table face aux défenseurs. Elle aussi a prévu une petite surprise aux zomms via 2 unités de 4 boitkitus chacune qui seront déployées au même moment via le "Télà-Tépula" du génialissime Gros Mek en chef de la Waaagh (un énorme téléporteur qui a l'avantage d'être extrêmement précis).






Les deux camps sont prêts à en découdre, mais avant de débuter la partie, le joueur impériale qui joue le rôle du défenseur dans la partie tente de prendre l'initiative aux attaquants...

Le général Gio lance le dé qui s'arrête miraculeusement sur un 6!!! Les zomms ont pressenti l'attaque (surement grâce aux sens surdéveloppés, même chez les spaces marines des loups de l'empereur qui ont senti et entendu les orks des kilomètres avant de pouvoir les voir à travers la tempête) et vont pouvoir jouer en premier. Les défenseurs ne vont pas se priver de pouvoir avoir une phase de tir supplémentaire avant que la horde verte n'atteigne leur ligne.

TOUR 1 de l'Imperium

Les joueurs humains étant en position défensive décident de ne pas toucher à leur ligne de bataille et la phase de mouvement est expédiée.

La phase de tir, elle, va être beaucoup plus active...
Elle commence par un duel de marcheurs lourds quant le chevalier Impérial s'attaque au mini gargant (un Gorkanaut!!!). Le chevalier réussit à retirer plusieurs points de coque à la redoutable machine ork grâce à son arsenal lourd, mais pas assez pour réduire la bête au silence...  

Suivi d'un déluge de tir des armes à longues distance des forces impériales qui réduisent en miette une partie de la capacité de transports des orks, les ralentissant d'autant. 3 véhicules sont détruits ou immobilisés et deux autres perdent des points de coque, cependant, peu d'orks restent inertes sur le champ de bataille, même si ils devront atteindre les "lignes des zomms à la kourse".




Les troupes étant encore relativement éloignées, la phase de corps à corps est inexistante.

TOUR 1 Ork

Les orks ont une tactique très peu subtile mais terriblement efficace quant à leur mouvement, elles est communément appelée le "on mé lé gaz é on fonss' dans l'tas"...

Pendant que la distance se réduit rapidement entre les deux forces, l'un des généraux impérial tente d'inculquer quelques rudiments de mathématiques aux joueurs orks... "Mais non, je vous dis qu'après 1,2,3 y'a autre chose que plein" Shocked . Malheureusement, l'Ork est tenace et l'instructeur impérial décide de jeter l'éponge, les peaux vertes restant sur leur position, "tou' s'ké apré troa, cé plein, un point cé tou!!!" tongue


Contrairement aux idées reçues qui disent qu'un ork raterait un Grox dans un corridor, la phase psy et celle de tir vont être animées!!! Le Bizarboy bien à l'abris du Gorkanaut n'a vraiment pas apprécié qu'on s'attaque à son idole de Gork  Evil or Very Mad (à moins que ce ne soit Mork, on a du mal à les reconnaître les 2 dieux jumeaux des Orks!!!) et décide d'envoyer quelques zomms rejoindre leur empereur. Le pouvoir est lancé avec un pouvoir irrésistible et les humains ne peuvent rien faire pour contrer la magie de l'Ork, 3 ouvrier et un ogryn qui passait par là finissent écrabouillés par le pouvoir Twisted Evil . Cependant, l'ork a trop puisé dans son pouvoir et perd un Pv par le retour du flux warp Suspect , il a malgré tout versé le premier sang humain au nom de Gork et Mork!!!


Le gargant Ork (l'arme suprème de cette waaagh, un Stompa communément appelé "la kouskoussièr'" de par sa forme ventrue) décide lui aussi de venger le gorkanaut et s'attaque directement à son agresseur : le chevalier impérial. Celui-ci est touché à de multiples reprises et aurait finit en tas de tôle fondue sans son champ de force, ce qui ne l'empêche pas de perdre plusieurs points de coque affraid , plusieurs défenseurs qui se trouvaient aussi aux alentours subissent aussi la fureur du gargant.



La reste des forces orks à portée de tir continue de déverser un déluge de feu sur les défenseurs. Gorkanaut se fait ainsi justice en retirant un 3eme point de coque au chevalier, tandis que les humains situés dans le bunker au centre du dispositif impérial sont eux aussi la cible d'une partie de la horde.


La plupart des bandes qui se sont retrouvées à pied n'étant pas à portée de tir décident de sprinter pour réduire l'écart. Toutes les bandes ne sont pas aussi motivés que les nobz du côté gauche Ork qui décident de "montré léxempl'" en avançant de 5 pas bounce .


Les chokboyz suivent leur exemple et arrivent au pied des défenses humaines sur le flan droit ork. Ca sent la charge sur les malheureux ouvriers humains positionnés en première ligne pour servir de tampon et permettre une contre attaque de l'élite des guerriers de l'empereur pale .


Et ce qui devait arriver arriva, les orks commencent à atteindre les défenses impériales et décident d'entrer en contact avec les "zumins". Une bande dont le truk avait été épargné par les tirs des défenseurs et les ayant déposé prés du bastion central décide de tenter la charge, mais le résultat de leur distance de charge n'est pas suffisant et ne leur permet pas d'arriver au contact. Pire, la bande perd plusieurs membres suite au tir de contre charge.

Les chokboyz eux, par contre, arrivent à charger la première unité d'ouvriers grâce à leur rokettes dorsales, et n'en font qu'une bouchée. Les malheureux, surpris par la vitesse des orks ratent leurs tirs de contre charge. Il arrivent à emporter 2 orks dans la tombe avant que la riposte sauvage des hommes verts ne les emporte tous.



Les pertes du TOUR 1

Peu d'orks succombent au 1er tour humain, ceux-ci ciblant prioritairement les véhicules. Les rares pertes correspondent aux tirs de contre charge ou au corps à corps livrés par les ouvriers au centre et à gauche du dispositif impérial.


Les humains perdent plus d'hommes, mais cela aurait pu être bien pire si ils n'avaient pas été si bien retranchés.


Les armées se rapprochant, le deuxième tour promet d'être encore plus sanglant...

TOUR 2 de l'Imperium

Les humains cette fois-ci décident d'être un peu actifs dans leur phase de mouvement, leurs renforts arrivant tous à ce tour :
Les scouts décident de tendre une embuscade au lootas de la tour à droite du dispositif ork afin de réduire au silence leurs armes lourdes.

Les 2 meutes de loups elles décident de renforcer le dispositif défensif et renforcent le centre et la droite de l'Impérium.

Les sentinelles, quant à elles pensaient revenir tranquillement à la raffinerie pour un repos bien mérité. Bien mal leur a pris car elles arrivent dans le dos de la horde d'Orks. Cette journée à vraiment mal débutée pour eux, et risque de se finir dans un bain de sang, mais pas sans emporter une poignée de peaux vertes avec elles.

La droite de la ligne de défense impériale semblant plus faible que le reste du dispositif défensif, un trio de dreadnoughts et le Prédator space wolf décident de se positionner aux pieds de la plateforme d'atterrissage pour recevoir l'assaut de pied ferme.

Le reste de la phase de mouvement voit un land raider plein de terminators space wolves se rapprocher du danger que représentent les marcheurs lourds orks à gauche du périmètre, une meute de griffes sanglantes se rapprocher des chokboyz, tandis que le chevalier décidant que ça sentait le roussis pour lui fait une retraite tactique à l'arrière du complexe afin de réduire les opportunités de tir des orks à son encontre (pas fou le gars!!! Rolling Eyes ).

La phase de tir débute avec l'annihilation de la bande ork qui avait tenté une charge au centre de la ligne par un tir parfait du chevalier.

De la bande il ne reste qu'un cratère calciné  et quelques membres orks disséminés de ci de là...

Les longs crocs Space Wolves décident que la menace de Gorkanaut est trop importante et le ciblent avec leurs armes lourdes. 6 tirs de lance-missiles plus tard, la machine de guerre ork se retrouve avec un seul et unique point de coque. Les autres unités ayant une arme à portée et une ligne de vus sur le mini gargant tentent aussi leur chance mais sans succès, le bouclier du mek protégeant Gorkanaut semble de plus en plus impénétrable. Les impériaux réussiront-ils à achever le Béhémoth  affraid  ???


La garde impériale ne veut pas rester en reste et le char super lourd ainsi que l'escouade de commandement à son bord  entrent en action. Ils réduisent l'escouade de motard à néant, seul le Big boss les accompagnant reste en selle...


Les sentinelles entrées ce tour à l'arrière des lignes orks s'attaquent à un chariot de guerre, lui retirent plusieurs points de coque et déciment la bande qu'il transportait à coup de lance flamme lourd (burn, baby burn! Twisted Evil ).



Les scouts quant à eux réduisent 2 Lootas au silence.

Les griffes sanglantes qui avaient anticipé la perte de l'escouade d'ouvriers sur leur flanc gauche charge les chokboyz avec la ferme intention de leur faire payer le massacre des humains.

De l'escouade d'assaut ork, il ne reste que des corps sans vie et des membres tranchés.
Les scouts quant à eux décident d'en venir aux mains avec la grosse bande de lootas, hélas ils ne s'en sortent pas aussi bien; ils perdent 3 d'entre eux lors du tir de contre charge et emportent deux peaux vertes au corps à corps avant d'être submergés et mourir héroïquement l'arme à la main.

TOUR 2 Ork

Les renforts orks arrivent eux aussi à ce tour. Les deux bandes de boitkitu sont téléportées derrière les lignes des humains avec la ferme intention de déstabiliser la défense de la raffinerie.

La Waaagh poursuit son offensive, la distance entre les deux camps se réduisant comme peau de chagrin.



La phase de tir débute par le déchainement des armes de GRAND PA, "la kouskoussièr'" sur les lignes humaines. La moitié de l'escouade de long crocs disparaît dans un nuage de fumée et payent ainsi les dommages qu'elle a infligé à l'idole de Gork.

Elle poursuit le massacre en dirigeant ses tirs sur les escouades défendant la tour sur le flanc gauche impérial.

Les kopters eux poursuivent leur travail de sape sur les forces au centre de la bataille, éliminant un ogryn supplémentaire.

Gorkanaut aussi cherche à affaiblir les forces au centre et s'attaque aux ouvriers dans la tranchée et aux chasseurs gris protégés par les remparts de la raffinerie, faisant 1 perte à chacune des unités.


Les sentinelles impériales paient cher leur intrépidité, 2 d'entre elles sont détruites par la riposte ork.

Les boitkitu qui ont pris à revers les défenses humaines déciment les unités space marines mises en réserve derrière le bunker central, principalement l'escouade de griffes sanglantes avec réacteur dorsal qui se retrouve amputée de plus de la moitié de ses membres rien que dans cette phase de tir.



Les orks atteignent enfin les défenses impériales au centre du champ de bataille. Une des bandes de trukboyz dont le véhicule avait été endommagé au 1er tour s'attaque aux ouvriers défendant la tranchée, les massacre et investit le réseau défensif en ayant des pertes minimes (6 ouvriers morts contre deux orks, 1 au tir de contre charge et un au corps à corps). La ligne est enfoncée!!! pale .

Les autres unités ne sont pas encore suffisamment proches, mais cela ne devrait tarder. Le Big Boss est prêt à lancer l'assaut grâce à son cri de guerre "WWWWWAAAAAAAGGGGHHHHH!!!!!!!!!!"

Les pertes du TOUR 2

Comme prévu, ce tour ci fut un carnage, surtout parmi les orks qui voient leurs effectifs réduire comme neige au soleil. Seront-ils assez pour prendre d'assaut la place forte impériale???



La situation à la fin du TOUR 2





Le troisième tour devrait être décisif, les 2 camps pouvant se regarder dans le blanc des yeux...

TOUR 3 de l'Imperium

La plupart des mouvement des troupes de l'impérium se font sur les flancs, à droite du dispositif impérial, les dreadnoughts arrivent aux pieds de la plateforme d'atterrissage et sont fin prêts à recevoir l'assaut ork, la meute de loups se rapproche des lignes orks et les cavaliers tonnerre retournent leur attention sur la deuxième unité de boitkitu qui les avait pris pour cible au tour précédant. A gauche, le chevalier reprend courage et décide de prendre GRAND PA dans sa ligne de mire, le Land Raider plein de terminators poursuit son chemin et les griffes sanglantes s'approchent pour essayer de s'attaquer à l'énorme gargant à grand coups de gantelets et de grenades.


La phase psy voit le prêtre des runes space wolves endommager 2 boitikitus de l'unité qui a décimé les marines d'assaut au tour suivant, les laissant chacune avec un unique point de coque.



La tourelle de défense équipée de bolters lourds vise les lootas dans la tour en face et réussit à en éliminer 2!

Les forces sur le flanc droit poursuivent leur action, la meute de loup poursuit son approche en courant vers les gretchins, les dreadnoughts s'attaquent au deuxième chariot de guerre et le laissent avec un seul point de coque.

Au centre, une boitkitu est éliminée au tir par les deux escouades que son unité à attaquée eu tour précédant, les unités de trukboys restantes sont prises à partie par les troupes situées sur les hauteurs du réseau fortifié.



Les unités qui le peuvent s'attaquent à gorkanaut, mais depuis que ce dernier s'est retrouvé avec un unique point de coque, il semblerait qu'il soit devenu invincible. Malgré tous les tirs subis, aucun ne perce l'armure de la machine ou le champ protecteur la protégeant!!!  affraid
Le tournant de la partie : Le duel entre le chevalier et GRAND PA tourne vite en faveur du marcheur impérial qui réussit à lui détruire une arme avant que son arme principale ne perce un trou dans le blindage de la machine ork et fasse sauter la soute à munition. La "kouskoussièr'" explose dans une boule de plasma incandescent, emportant les trois quarts de la bande se trouvant dans sa soute et la totalité de la meute de griffes sanglantes qui s'était courageusement avancés pour s'attaquer au stompa au contact. Le camp impérial exulte, le flanc gauche qui semblait sur le point de tomber est maintenant libéré de la menace la plus importante!!! cheers




Au même moment, sur le flanc droit et au centre du champ de bataille, les Space marines décident de porter un coup fatal et contre attaquent. Les loups ratent leur charge sur les gretchins alors que les dreadnoughts s'attaquent à leur proies (le big boss à moto à moitié mort et le chariot de guerre qu'ils viennent de cibler à la phase précédente), les loups tonnerre chargent la meut de boitkitu, les marines d'assaut et les chasseurs gris s'attaquent à l'autre meute de boitkitu et les ogryns se défoulent sur les trukboys qui leurs font face.






C'en est trop pour les orks qui ont vu à ce tour leur grande idole terrassée. Ils abandonnent le champ de bataille aussi vite qu'ils l'avaient atteint, abandonnant les corps à corps en cours. C'est une victoire éclatante des humains, mais seule une unité d'ouvriers qui était restée en retrait sur la droite de la ligne impériale a survécu. La raffinerie va dorénavant fonctionner au ralenti, ce qui ne va pas aider l'effort de guerre impérial dans sa reconquête de la planète. Les space wolves ont de leur côté perdu la majorité de leurs jeunes combattants et vont devoir compter sur l'expérience de leurs chasseurs gris avant de pouvoir recruter de nouvelles recrues venant rejoindre les rangs des griffes sanglantes de la grande compagnie  Sad
Le big boss Gorbak s'en retourne la queue entre les jambes vers les lignes orks, pas très disposé à subir les foudres du boss suprême de la Waaagh GRUKK FACE RIPPA, d'une part parce que le karbu est toujours aux mains des zomms, mais aussi parce qu'il a perdu une des armes de guerre les plus puissantes de la horde  No  ... LE BIG BOSS Y VA PA' ET' KONTAN, ALOR SA VA SAIGNER!!!! Twisted Evil

Les pertes du TOUR 2





-The End-
avatar
stonewall

Messages : 40
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 37
Localisation : viry chatillon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Message par franckT le Dim 6 Mar - 1:45

hallucinant de voir que la waaagh n'est pas passée Evil or Very Mad
mais les humains ont bien souffert...à la vue des photos d'époques tremblantes Twisted Evil
avatar
franckT

Messages : 619
Date d'inscription : 27/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://ordresdebatailles.forum2jeux.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Message par J.F. l'ancien le Dim 6 Mar - 8:36

Il y a vraiment des engins impressionnants sur la table.
Et de drôles de personnages itou.
Faut sûrement bien connaitre tout ça pour s'y retrouver ...

J.F. l'ancien

Messages : 723
Date d'inscription : 04/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Message par lothar le Dim 6 Mar - 14:53

super rapport de bataille yohann ; merci à toi

nousa avons passé une très belle journée à jouer cette bataille .

oui ,JF , c'est vrai que c'est pas evident de suivre si on ne connait pas tout le "bestiaire local" mais bibi et yohann etions là pour apporter toutes les infos .

petit épilogue :

le jeune boss botrik entra dans la salle de guerre ; les lieutenants de GRUKK FACE RIPPA avaient tiré à la courte paille pour savoir qui irait annoncer le fiasco au big boss .

GRUKK était penché sur un ecran de contrile du kroiseur .

c'est toi gorbak !!

non chef , gorbak n'est pas dispo
AH OUAIS ET POURQUOI CE NAZE N EST PAS VENU AU RAPPORT !!!!!

euh .... chef gorbak a été vaporisé durant l'attaque ...

ET VOUS AVEZ RAMENE QUOI ?

euh .... rien en fait chef car les zoms et les space loulous nous ttendaient et on a peu le temps d'attaquer , ils l'ont fait avant nous et ils ont detruits GRAND PA !!

QUOIIII!!!! ILS ONT DETRUIT MON STOMPA DE GUERRE .....ARGHHHHH !!!!!!

de colère , GRUKK attrapa son fling kustom et cribla le pauvre boss et tous les orks dans la pièces .
toute la salle était à présent tachée de sang verdatre , du sol au plafond .
GRUK jeta son fling et prit un communicateur :

APPEL A TOUS LES GROS MEK . J'VEUX PAS UN AUTRE GRAND PA MAIS 3 !!!
AU BOULOT BANDES D'INCAPABLES !!!! .ILS VONT ME LE PAYER !!!

GRUKK se retourna et se rapprocha de son bar perso , à demi détruit .
il se servit un verre d'alcool de squig : " c'est pas aujourd'hui que j'aurai mes peaux de loups moi !! .........
avatar
lothar

Messages : 361
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Warhammer 40 000 du samedi 27 fevrier : scenario ORKS/SPACE WOLVES - "Bataille pour du karbu"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum